Les arts de l’Islam s’exposent au Louvre

Élément de frise coranique, Iran du fin 13ème siècle, Céramique moulée, décor de lustre sur glaçure

S’il existe une exposition que j’aime particulièrement à Paris et un musée légendaire … c’est bien le musée du Louvre, dont je parle, qui depuis quelques années abrite le département des Arts de l’Islam. J’y suis allée deux fois. Toujours autant de fascination et d’admiration devant la délicatesse des œuvres exposées, le travail fourni pour des créations d’une finesse inouïe.

Cette exposition retrace tout le savoir-faire développé par la civilisation musulmane depuis l’avènement de l’Islam à travers son prophète Muhammad (SWS) à la fondation de l’Empire (632-1000) qui s’étend de l’Indus à l’Espagne.

 

IMG_2819

On découvre alors des pièces uniques des différentes régions peuplant cet empire (Iran, Égypte, Syrie, Empire Ottoman, Inde) allant de la vaisselle en céramique à la mosaïque de la Grande Mosquée de Damas en passant par les tapis turcs, indien ou encore iranien.Un enrichissement culturel marqué par les successions des dynasties Omeyades, Abassides, Mamlouks, Monghols.

Frise à inscription poétique, Syrie, Damas, fin du 16eme siècle, "Le chant de Ton assemblée fait danser le ciel maintenant que le poème de Hafez aux paroles savoureuses est Ta chanson"
Frise à inscription poétique, Syrie, Damas, fin du 16eme siècle,
« Le chant de Ton assemblée fait danser le ciel maintenant que le poème de Hafez aux paroles savoureuses est Ta chanson »

La maîtrise des matières nobles comme l’ivoire, le bois ou la céramique ou encore le métal vont permettre à la civilisation d’acquérir rapidement des compétences et savoir-faire pour créer et embellir les objets du quotidien comme les lampes, les écritoires.

Ces compétences vont propulser la civilisation musulmane sur le devant de la scène auprès des Européens fascinés. Bonaparte mènera une expédition militaire et scientifique, en 1789, pour la connaissance des monuments d’Égypte. Je ne parle même pas des flux commerciaux qui ont constitué la grande réputation dans le monde !

Laisser libre court à son imaginaire, reconstituer les scènes des grandes attablés avec la vaisselle en céramique, les grandes salles vêtues de beaux tapis, les lampes allumées créant une atmosphère feutrée connue des grands royaumes. Les kalam qui ont dessiné les plus belles lettre de calligraphie arabe, écrit les plus beaux vers.

IMG_2821
Coffret, Inde nord-ouest, vers 1650-1700, bois ivoire

L’empreinte laissée par la civilisation musulmane à travers ces créations, nous pousse à réfléchir sur celle que nous voulons laisser derrière nous. Car au delà de l’exposition doit nous permettre, à nous, héritier de cette excellence, de s’en acquérir pour espérer reproduire aujourd’hui, dans nos domaines de prédilection, ne serait-ce qu’une fraction de leur sacrifice.

Je trouve que cette exposition, une belle réponse à qui sait regarder l’art de la douceur des yeux.

 

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Ce site vous est proposé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :