Jour 4 : Passage par Bethléem, la ville de Jésus !

Lorsque j’ai commencé à rédiger cet article je pensais parler de deux villes clés durant ce voyage en Palestine : Bethléem et Al Khalil. Finalement, je parlerai uniquement de Bethléem car je me suis rendue compte que j’avais beaucoup de choses à raconter 😉 Je veux rester la plus authentique pour vous transmettre mes coups de cœur ! Ce sont quelques heures qui ont bouleversé ma vie à tout jamais ! A partir de maintenant, c’est un flot d’émotion qui traverse cet itinéraire car toute les villes qui suivent ont leur lot d’éléments prophétiques et historiques.

Mais avant cela, notre itinéraire nous amène à la ville qui accueillie Jésus, à Bethléem selon les chrétiens, où se trouve la Basilique de la Nativité. J’ai rarement vu une aussi grande et belle église. C’est aussi l’une des plus vielles au monde ! Son architecture est époustouflante !

Une journée ensoleillée ou j’ai pu découvrir la vie à la palestinienne, c’est-à-dire sous autorité palestinienne. Bethléem se trouve à quelques kilomètres de Jérusalem. Et pourtant, nous ressentons très vite le changement d’ambiance, comme un parfum de liberté, sans checkpoint, sans soldat, sans restriction lié à quoi que ce soit ! Le charme de cette ville palestinienne se trouve comme toujours parmi ses habitants :

« Vous êtes les bienvenus, vous êtes ici chez vous ! »

Hospitalité arabe dans toute sa splendeur.

Cette ville est à majorité chrétienne, même si au fil des années, ce constat tend à s’inverser avec une plus grande proportion de palestiniens musulmans. Mais ceci nous importe peu puisque la différence ne se remarque même pas !

bethlehem

La Basilique de la Nativité & Mosquée d’Umar Ibn Khattab

Comme je vous le disais, Bethléem est connue pour avoir vu naître Jésus dans la version biblique. Prophète de l’Islam au même titre que Moise et Muhammad (que la paix soit sur eux) Nous avons profité pour entrer par une toute petite porte, qui remonte à l’origine de sa construction. Sa façade en pierre blanche très lumineuse est en totale contraste avec l’intérieur sombre, comme pour se recueillir en silence. Propice à la contemplation des lieux pour s’imaginer dans un autre temps. En réhabilitation, nous sommes directement passé vers la partie reconstruite bien après. Je suis tombée sous le charme de l’architecture et des vitraux.

Basilique de la Nativité
Basilique de la Nativité

Juste en face de la basilique, une grande place autour de laquelle on retrouve l’hôtel de ville et une mosquée nommée Umar Ibn Al Khattab (RA), deuxième calife de l’Islam. Les musulmans avaient pour habitude de construire une mosquée juste à côté des églises pour honorer le geste de Umar Ibn Al Khattab à la prise de Jérusalem. Umar Ibn Khattab (RA) fit construire une mosquée (fermée de nos jours) près de l’église Saint Sépulcre. Un symbole forts du vivre ensemble ! 

Mosquée Umar Ibn Al Khattab à Bethléhem
Mosquée Umar Ibn Al Khattab à Bethléem

IBDAR : visite du camp de réfugiés !

Je tiens particulièrement à vous raconter cette visite que je n’oublierais jamais ! Qu’est-ce que j’aurais aimé rester plus longtemps dans ce camp ! L’objectif de ce voyage était pour moi de rencontrer un peuple unique par son histoire, sa gastronomie, sa culture. Malheureusement, il est médiatisé que par la souffrance, la guerre, la destruction !

Nous avons été invités à déjeuner pour partager un repas solidaire dans le but d’aider au financement de la vie au sein du camp ! Un accueil comme toujours à la palestinienne, très content de nous rencontrer. Nous venions pour aider par notre minime participation. Finalement, cette rencontre nous apporte le plus grand bien. J’ai des frissons rien qu’en écrivant ces quelques lignes. Car l’amour et l’amitié témoigné au cours de ce repas nous a bouleversé.

Ce déjeuner fut suivi d’un discours du président du camps Al Ibdar. Loin du discours larmoyant, il nous relate l’origine des personnes y vivant et les moyens mis en œuvre pour mettre de la vie dans ce camps. Notamment le travail des femmes, ces femmes travaillent la broderie traditionnelle palestinienne pour à la fois faire perdurer le savoir-faire palestinien mais également les rendre indépendantes financièrement pour subvenir aux besoins de leurs familles.

broderie palestinienne
Social Business : Broderie Palestinienne réalisée par les femmes du camp

Pour les hommes, le sort est plus triste, ceux qui protestent sont soit envoyés en prison soit tués par l’armée israélienne. Un constant franc de l’apartheid israéliens. Mais malgré tout digne et plein de résilience.

Martyrs palestiniens
Martyrs palestinien

Ce camp est un immeuble de 3/4 étages dont les murs sont peints dans les habitants ! Un poème protestataire, des dessins de résistants prêts à défendre leur droit de vivre en paix.

L’art et la création sont les armes pour s’exprimer et exister dans ce contexte dur à vivre !

robe palestinienne, tradition, résistance
La résistance palestinienne
Dessin homme paysan keffieh
L’olivier et le keffieh, deux symboles de la résistance palestinienne

En passant par le bureau administratif au RDC, on peut voir les nombreuses activités sportives proposées et destinées aux enfants. D’ailleurs, nombreuses sont les coupes et médailles gagnés par les enfants : célébrer les victoires de ses efforts, voilà comment les enfants palestiniens continuent à vivre !

Al Ibdar : camps de refugiés
activités sportives pour les enfants
Les victoires sportives des enfants palestiniens

 

 

 

 

 

 

Pour ma part, c’est une carte de la Palestine qui a particulièrement attiré mon attention : elle est brodée sur les frontières de 1948, ce sont ces simples lignes qui changent à tout jamais la vie ! Une date clé dans l’histoire de la création de l’état d’Israël

drapeau + carte Palestine brodée
Carte de la Palestine brodée

Nous continuons notre journée déjà bien rempli par la suite de notre itinéraire qui ferait l’objet du prochain article Al Khalil ! Nous partirons à la rencontre des commerçants palestiniens et la visite du tombeau du Patriarche !

Surtout si l’article vous a plu, n’hésitez pas à la partager et à liker ! Ça donnera peut être à d’autres l’envie d’y aller ! Le tourisme en Palestine reste la meilleure forme de résistance 🙂

Palestinement vôtre 🇵🇸 ✌🏼

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Ce site vous est proposé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :