Les forteresses du Sultanat d’Oman

Histoire des forteresses Omanaises

C’est dans une chaleur écrasante que nous continuons notre road trip omanais. Nous quittons la région de Mascate pour visiter des forteresses les plus emblématiques de la région qui constituent le patrimoine culturel du pays.

les forteresses d'Oman

Fort de Nakhal : la palmeraie

porte du fort de Nakhal


Entrée fort Nakhal Oman

La culture se mêle toujours à la nature à Oman. « Nakhal » veut littéralement dire palmier en arabe. Cette ville porte donc bien son nom puisque située à l’Est de Mascate dans les terres arides, se trouve une grande oasis fournie en eau, par les falajes, petits ruisseaux construits, pour alimenter en eau de source les palmiers. Une eau potable et bien protégée. 

Palmeraie de Nakhal

Ce fort date de la période pré-islamique, le plus ancien du Sultanat d’Oman. Très grand et restauré mainte fois, de vraies scènes de vie sont reconstituées à travers les différentes pièces et objets. Un édifice spectaculaire qui surplombe la ville pour contempler les plantations de dattier et le mont Hajar (la montagne la plus haute d’Oman). Faites une halte dans la pièce à vivre ou un tapis et quelques coussins sont disposés ou apprécier la brise d’air frais.

Fort de Nakhal

 

A 2km du fort, vous trouverez une petite source d’eau chaude indiquée dans le petit futé. Elle peut être une très bonne halte pour se relaxer et rencontrer des locaux.

Fort de Jabreen

Le fort de Jabreen se trouve à l’écart de tout. Mais sa rénovation récente ainsi que l’audio guide en français permettent de remonter dans le temps et se projeter parmi les habitants de ce fort.

Son empreinte islamique à travers sa bibliothèque et son école coranique nous indique la place importante accordée au savoir des sciences islamiques. Une vraie différence par rapport au fort de Nakhal datant de la période pré-islamique.

Fort de Jabreen

Les forteresses étaient des villes à part entière pour se protéger de l’ennemi. On retrouve à l’intérieur des cellules pour emprisonner les détenus, pièces à vivre dédiées aux femmes, une mosquée et des salles destinées aux conseils des ministres. Les forteresses possèdent une dimension sociale importante.

Fort de Bahla

Pour continuer à explorer les forteresses omanaises, vous pouvez également vous rendre au Fort de Bahla, au pied du Djebel Akhdar. Il est inscrit au patrimoine mondial de l’Unesco. C’est sans doute l’une des seules visites ou j’ai ressenties un coté médiéval.

Les habitants de ce fort avaient une connaissance très avancée de l’utilisation de l’eau pour agriculture. Un avantage certain justifiant leur domination sur la région durant cinq siècles. Pour en savoir plus, cliquez ici.

Voilà pour ce deuxième billet, j’espère qu’il vous a plu. La suite dimanche prochain 🙂

Teaser ==> je vous parlerai de l’ascension du Djebel Shams en 4×4, une expérience inoubliable.

6 commentaires sur “Les forteresses du Sultanat d’Oman

Ajouter un commentaire

  1. C’est magnifique. Le sultanat d’Oman est le pays arabo musulman que je préfère, c’est un pays neutre avec de merveilleux paysages de désert et d’oasis et il à l’air d’avoir une population très accueillante. Cette visite en tout cas est très riche, elle démontre que la population de l’époque était très intelligente au niveau social et économique.

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

Ce site vous est proposé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :